Mindset
3 min

Principe pédagogique de Lion : "Anyone can be a great teacher"

Dessin de deux hommes de profils face à face avec des lunettes, une moustache, et une cravatte.

Une école sans professeurs, c’est possible ? À l’ère entrepreneuriale, le rêve de tous les écoliers ne relève plus du fantasme, mais bien de la réalité, et même de la nécessité.

Une école sans professeurs, c’est possible ? À l’ère entrepreneuriale, le rêve de tous les écoliers ne relève plus du fantasme, mais bien de la réalité, et même de la nécessité.

En effet, dans un monde de changement permanent, les personnes les mieux placées pour transmettre un savoir à jour et pertinent sont celles qui font vivre l’économie numérique : entrepreneurs, freelancers, employés de startups, Growth, Product Managers, developpeurs …

Comment ce changement s’est-il opéré ? Pendant très longtemps, le seul moyen d’être au fait de l’état de l’art d’un domaine était de s’approcher des experts académiques de ce domaine.
Logique, les universités concentraient les meilleurs chercheurs, impliqués dans la recherche fondamentale, qui étaient alors ceux qui dispensaient les cours aux élèves qui allaient ensuite les appliquer dans leurs différentes organisations.

Avec le temps, les grands groupes ont également internalisé l’expertise, en donnant à la recherche les moyens de ses ambitions grâce à leur puissance capitalistique. Les Volkswagen, Samsung ou Novartis de ce monde sont donc devenus des centres d’expertise puissants et renommés, à la pointe de leurs sujets d’activité.

L’ère entrepreneuriale rebat les cartes.
Ce qui fait l’excellence du savoir des académiciens ou des ingénieurs des grands groupes n’est pas leur génie, mais bien la capacité à expérimenter et à tester leurs hypothèses et à les valider.

C’est l’expérimentation qui détermine la qualité d’un savoir.

Deux personnes qui expérimentent peuvent très bien renverser un empire…

Or, à l’ère entrepreneuriale, le coût d’expérimentation a drastiquement baissé dans la plupart des disciplines essentielles aux organisations : le marketing, le product management, la programmation, le design, la data science, etc. Dès lors, si la capacité à mener des expériences se démocratise, c’est la fréquence d’expérimentation qui devient le critère cardinal de l’excellence. Et de ce jeu-là, ce sont les startups — les organisations les plus agiles — qui tirent leur épingle.

Voilà pourquoi tous les intervenants des programmes de Lion sont des spécialistes de l’économie numérique, travaillant dans ou avec des startups au quotidien. Leur savoir est à la pointe de ce qui se fait dans l’économie numérique, parce qu’ils le pratiquent au quotidien.

Mais bien sûr, savoir que quelqu’un travaille dans l’économie numérique ne garantit pas la qualité de son savoir, ni sa capacité à le transmettre. C’est la raison qui explique que (1) Lion effectue un travail exigeant de sélection des intervenants, et (2) les évalue à l’aune d’une hypothèse cachée : anyone can be a great teacher.

  1. Parmi la nuée d’entrepreneurs et d’employés de startups qui existent en France, comment repérer ceux dont les enseignements peuvent être de qualité ? La seule règle qui fonctionne est de se fixer l’exception comme norme : tous nos intervenants ont accompli des choses formidables dans leurs organisations — levée de fonds record, construit des produits pour des millions d’utilisateurs, fait croître leur entreprise à une vitesse folle. Ce sont les connexions profondes de Lion à l’écosystème entrepreneurial français et européen qui permettent d’avoir accès à ces intervenants d’exception et de les inviter à partager les secrets qui font leur réussite.
  2. Un grand professeur peut venir de n’importe où, et en particulier, de là où on ne s’attend pas à le trouver. Une partie de notre métier est donc d’opérer un méticuleux travail de maïeutique : faire accoucher les intervenants du meilleur savoir qu’ils puissent partager.

J’en profite pour achever cet article sur notre ambition (pas si) secrète pour Lion :
dans 24 mois, la moitié des intervenants seront des employés de startup, dont beaucoup auront participé à une formation Lion. En effet, si les entrepreneurs savent transmettre la vision d’une entreprise ; les employés sont ceux qui détiennent la véritable expertise, et c’est cette matière première que nous cherchons à transmettre.

Si tu as fait Lion, n’hésite pas à contacter Joséphine, Head of Lion, pour lui dire quelle expertise tu aimerais partager à tous. Et si ça n’est pas le cas, rejoins-nous !

Tous nos articles

Bonne lecture ;)

Learning by doing - 4 élèves travaillent devant leur ordinateur autour d'une table
Mindset

LEARNING BY DOING ou comment apprendre activement

Le learning by doing est en plein essor ! Suivez le guide pour apprendre à mettre en oeuvre cette méthode.
Culture produit - la main d'un lion qui dit ok sur fond violet
Produit

Culture produit : quelle organisation produit vous va le mieux ?

La culture Produit expliquée par Anna Louis dans un environnement grand groupe vs start-up
Travailler en startup - un lion s'interroge sur fond rose
Entrepreneuriat

Lion du samedi : Comment sauter le pas pour travailler en start-up ?

Découvrez le programme le plus complet pour tout comprendre des startups et y travailler en étant performant dès le 1er jour !

Nos ressources pour votre carrière !

Des vidéos, des articles et même des podcasts pour continuer à apprendre... en permanence !